Gaëlle mon ange

Si vous vous souvenez de Gaëlle

Archive pour la catégorie 'A tous ceux qui ont perdu un enfant'

Il restera de toi … ce que tu as semé …

Posté : 6 février, 2009 @ 4:27 dans A tous ceux qui ont perdu un enfant, Non classé | Pas de commentaires »

montaigne19961.jpg

Il restera de toi
  ce que tu as donné.
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés

                                                                                                                                                 

Il restera de toi de ton jardin secret,
Une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée.
Ce que tu as donné
En d’autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera.

Il restera de toi ce que tu as offert
Entre les bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu
Que tu as attendu plus loin que les réveils,
Ce que tu as souffert
En d’autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera.

Il restera de toi une larme tombée,
Un sourire germé sur les yeux de ton cœur.
Il restera de toi ce que tu as semé
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
Ce que tu as semé
En d’autres germera.
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera.

Simone Veil.

Ce texte exprime tellement ce que j’éprouve et ce que j’espère …

ce que tu as semé dans de nombreux coeurs

continuera éternellement de croître en ton nom !

ange2.gif

Fais moi un signe …

Posté : 2 février, 2009 @ 1:30 dans A tous ceux qui ont perdu un enfant | Pas de commentaires »

fondlucioles2.bmp

                Mon petit coeur, cette image inspire mes pensées qui sont toujours tournées vers toi , je voudrais tant pouvoir me rapprocher de toi, te sentir, te toucher, t’embrasser, ton contact me manque terriblement .

              Je ne peux pas m’habituer à ton absence, ton manque est là, collé à ma peau, je n’arrive pas à t’imaginer là où tu es , je voudais tant un signe de toi, juste un petit signe … pourquoi suis-je privée de ça aussi ?…

             Quand j’apprends l’arrivée de bébés je me dis que toi aussi tu aurais aimé en avoir et tu n’as pas eu droit à ce bonheur, c’est tellemnt injuste , ta vie a été trop longue et trop courte à la fois …

            Trop longue car tu t’es donnée pour arriver à avoir un métier dont tu révais, sans profiter des joies de ta jeunesse , toute à ta réussite …

            Trop courte car cette marche franchie, tu avais droit enfin de VIVRE et de faire enfin tout ce dont tu t’étais privée, tu commençais ta vie , tu faisais des projets , tu prenais ton envol de jeune femme indépendante … et cet envol a été coupé en plein élan sans avoir eu le bonheur de goûter au fruit de ton travail, tu l’avais bien mérité pourtant ….

            Quel gachis ! tu aurais pû avoir une si belle vie ! Non , je ne peux Accepter cette injustice !!! je suis toujours habitée par cette révolte , je refuse de continuer à vivre comme si rien ne s’était passé , personne ne pourra m’ôter cette tristesse, cette douleur avec lesquelles je dois cohabiter …

            Mon ange, dis moi qu’on se retrouvera bientôt ,

Gaëlle fais moi un signe,

                                                                     s’il te plaît !                                                                     galleportrait.jpg

Ta Maman qui t’aime .

Je te cherche toujours Gaëlle, tu me manques tellement

Posté : 23 septembre, 2008 @ 10:41 dans A tous ceux qui ont perdu un enfant, Non classé | Pas de commentaires »

      Gaëlle, ma Gaëlle , le temps passe et je te cherches toujours : je veux me persuader que tu es partie loin loin mais que ta vie continue car tu n’as pas eu le temps de faire tout ce que tu voulais . Cette pensée m’apaise et me torture à la fois car ta présence me manque à me faire mal , je voudrais tant te découvrir au détour d’un chemin, te voir sans avoir à fermer les yeux, pouvoir me dire que tu es bien où que tu sois .

   Pouquoi ne viens-tu pas peupler mes rêves, au moins je serais heureuse de m’endormir si je savais que j’allais te retrouver, Gaëlle peux-tu faire quelque chose ???

   Qui a dit que la douleur s’apaise avec le temps ?… je ne crois pas que cela soit vrai quand ils’agit de son enfant, la chair de notre chair …  une partie de nous est forcément définitivement morte, partie avec notre enfant et jamais au grand jamais la blessure ne pourra se refermer ; nous sommes encore là sur cette terre mais la vie est une épreuve douloureuse jour après jour , plus rien en nous est comme « avant » et il faut que le monde comprenne que nous ne pouvons plus vivre comme avant, et çà vois-tu, personne ne le comprend et même on se permet de nous reprocher de ne pas faire l’effort d’être comme si rien ne s’était passé … cela les dérange dans le confort de leur vie sans nuage ! cela me rend encore pus vulnérable et triste .

   Aide nous Gaëlle, dis moi que je vais pouvoir te rejoindre, le plus vite possible, reste derrière mon épaule pour me souffler un peu de force et me murmurer que tu es là près de moi à jamais …

   Je t’aime Gaëlle, je t’aime et je souffre de ne pas te l’avoir dit assez quand tu étais là, à bientôt mon enfant chérie, reste toujours dans nos coeurs et veille sur ton petit frère, continue de vivre à travers lui, je t’en supplie .

   Ta Maman qui t’aime .

Gaëlle,je survis par toi

Posté : 10 avril, 2008 @ 4:16 dans A tous ceux qui ont perdu un enfant | 1 commentaire »

 
   

NULLE PART AILLEURS QUE PARTOUT

(Fabienne Marsaudon – )

vierge2.jpgavec son aimable orchide2.jpgautorisationimg20a20tout20ce20qui20nous20separe2020lydie20mazeau.jpg

 Toi la présence dans l’absence
T
oi la parole dans le silence
J
e ne te trouve nulle part
N
ulle part ailleurs… que partout
T
u es la saveur et le sens
D
e ce qui jamais ne finit
D
ans les moments de soif intense
Tu m’as abreuvée d’infini 
   Mon bonheur d’être, ma source vive
L
e beau poème de mes jours
J
e te rejoins sur l’autre rive
L
à où patiente ton amour
J
e t’ai rêvée de part en part
D
ans des instants de rien du tout
J
e ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs… que partout  
   Tu donnes sens à mon existance
J
e ne peux oublier ce jour
O
ù frôlée d’un amour immense
J
e t’ai sentie là tout autour
C
omme le doux murmure du vent
F
redonne une chanson de ciel
R
ien ne sera plus comme avant
Je ne vis plus que d’essentiel 
  

 Mon bonheur d’être, ma source vive
L
e baume à mes peines d’avant
T
u ensoleilles ce qui m’arrive
A
utour de moi et au-dedans
J
e t’ai rêvée de part en part
D
ans des instants de rien du tout
J
e ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs… que partout  
  

 Longtemps c’est vrai je t’ai cherchée
S
ans voir que tu étais toujours
T
out près de moi à peine cachée
D
ans les recoins de mon amour.
T
oi la présence dans l’absence
Toi la parole dans le silence
J
e ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs… que partout. 

    Gaëlle c’est ta présence dans l’absence qui m’aide tous les jours …   

1...1011121314
 

toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Le Clafoutis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres
| Site Internet de Carine &am...